Blason de Pont-d'Ouilly : “de gueules au pont de trois arches d'or sur une rivière d'azur où nage un poisson aussi d'or, surmonté d'un léopard du même”.
Bienvenue à Pont-d'Ouilly
Bienvenue à Pont-d'Ouilly
Calendrier et Manifestations

Actualité 2004 - Bulletin municipal

Pont-d'Ouilly 2004

La commission de communication a le plaisir de vous présenter la 9ème édition du bulletin municipal. Elle tient à remercier les annonceurs qui lui permettent de vous proposer un document de qualité en couleur, ainsi que tous les rédacteurs d'articles.

Chaque rubrique du Sommaire est accessible directement en la sélectionnant depuis le haut de cette page.

Le mot du Maire

Le printemps 2004 sera le théâtre à la fois, des élections des conseillers généraux et des conseillers régionaux. Tous les acteurs sont déjà pour la plupart en place et, une des tâches qui leur incombe est bien sûr de convaincre les électeurs d'accomplir le geste dit Citoyen, c'est à dire d'aller voter. Il serait en effet inquiétant que la courbe des abstentionnistes continue à progresser. Cette liberté d'expression a été si chèrement payée par nos ancêtres. Est-il nécessaire de perdre cette chance de vivre en démocratie pour en apprécier tout l'intérêt !

La citoyenneté c'est aussi faire preuve de civisme en ce qui concerne les ordures ménagères. Il est absolument nécessaire de trier les ordures dont nous sommes responsables. Les spécialistes les moins pessimistes sont très alarmistes sur ce sujet et le traitement des ordures est l'un des pires enjeux de notre millénaire. De notre attitude dépendra l'avenir de la planète et conditionnera la vie de nos enfants et petits enfants. Abandonner un sac plastique dans un fossé semble dérisoire et pourtant sa destruction ne sera effective que dans trois cents ans.

L'absence de citoyenneté est peut-être aussi une des causes de la catastrophe humanitaire de l'été dernier. La canicule d'une importance exceptionnelle (dit-on) n'est peut-être pas complètement responsable des milliers de morts concentrés principalement dans les grandes villes là où les personnes âgées sont très souvent ignorées, oubliées dans leur solitude. Heureusement, dans nos villages, il est encore normal de s'inquiéter lorsque le matin les volets de nos voisins restent clos. Prenons garde à ne pas nous laisser emporter par les méfaits de la vie moderne, et, continuons à oeuvrer dans nos associations qui sont les liens indispensables à toute communauté. C'est le voeu que je formule pour notre avenir.

Le Maire,
Gérard BISSON

Travaux

Les murs extérieurs de l'école ont été repeints entièrement par les employés municipaux.
L'ancienne cuisine de la salle culturelle a été aménagée en local jeunes et salle de réunion.
Le mur du parc et le trottoir attenant ont été complètement refaits.
La numérotation de toutes les rues de Pont-d'Ouilly et du village d'Arclais est achevée.
L'élagage des arbres au camping a été réalisé par une entreprise locale.
Une partie des fresques de la chapelle St-Roch a été restaurée par un artiste ariégeois (voir article du relais paroissial).
Les employés municipaux sont désormais dotés d'une mini-pelle qui permettra la réalisation de nombreux travaux.

Perspectives

Nouvel aménagement des halles dans un but touristique et culturel : installation du syndicat d'initiative à l'intérieur des halles et aménagement intérieur (lieu d'exposition, de réception...).
Réfection des ateliers communaux (La Pautiche et bâtiment rue de Bretagne) ainsi que divers travaux d'entretien des bâtiments communaux.
Travaux de peinture d'une classe et des toilettes de l'école ainsi que la vérification du système électrique.
Projet d'extension du réseau d'éclairage public.
Sécurisation de l'entrée de Pont-d'Ouilly en venant de Falaise. Projet à court terme de la réalisation d'un rond point au niveau des établissements Orcal avec des îlots centraux ponctuels qui permettraient de limiter la vitesse des automobilistes entrant dans la commune.
Les projets de lotissement et de maison de retraite sont toujours d'actualité. Le terrain prévu initialement serait affecté uniquement à la maison de retraite, le lotissement quant à lui, se situerait au niveau du nouveau rond point.
Création d'une zone artisanale, route de Falaise, au niveau du futur rond point. Les artisans intéressés sont invités à se faire connaître à la mairie.

Brèves

Un nouvel outil de communication sur Pont-d'Ouilly : www.pont-douilly.com (n'oubliez pas le tiret !) réalisé par Jean-Claude Verrier. Ce site réunit déjà 200 connections par mois, soit plus de 1000 pages visitées. Il est actualisé régulièrement et s'enrichira prochainement d'informations touristiques. Par ailleurs, J-C Verrier recherche toujours des photos de classe des écoles de Pont-d'Ouilly et des clichés concernant l'occupation allemande sur Pont-d'Ouilly.
L'appel est lancé.

Rappel : pour contacter la Mairie
Tél : 02 31 69 80 20 - Fax : 02 31 69 80 70
e-mail : mairie.pontdouilly@wanadoo.fr

Eclairage public : nous rappelons que vous ne devez pas hésiter à communiquer à la mairie un dysfonctionnement de l'éclairage public en ayant pris soin au préalable de relever le ou les numéros inscrits sur les poteaux d'éclairage.

Le tri sélectif des ordures ménagères

Il est un fait à signaler, nous recevons dans nos boîtes aux lettres trop de prospectus qui vont souvent, il faut bien le dire, directement à la poubelle. Cependant il y en avait un qui aurait dû attirer notre attention, c'était une petite brochure éditée par la Communauté de Communes du Pays de Falaise (N° 11 de décembre 2003).
Dans ce dépliant on y faisait un constat affligeant : nous trions mal nos déchets ! Exemple nous est donné en examinant la photo ci dessous.

Un conteneur type

Dans ce conteneur qui devrait, en principe, ne contenir que du papier, des journaux et des cartonnettes, on y trouve de tout !
1ère constatation : il y a trop de ces refus de tri qui, mis de côté à la main, pesés et facturés, réduisent d'autant plus les recettes de la Communauté.
2ème constatation : il n'y a pas assez de déchets triés pour être recyclés.
Il ne faut pas perdre de vue que tout ce que nous jetons dans nos poubelles est facturé au poids mais par contre ce qui est recyclé est un gain pour la Communauté !
Une étude a été réalisée l'année dernière pour notre Communauté de Communes. Elle a donné le résultat suivant : 82 tonnes de corps creux (bouteilles plastiques, boîtes métalliques, briques alimentaires), 448 tonnes de corps plats (journaux, prospectus, cartonnettes, cartons), 714 tonnes de verres ont pu seulement être revalorisées.
Soit une moyenne de 54 kg récupérés par habitant alors qu'il en faudrait un minimum de 75 !
Ne nous étonnons plus de voir augmenter d'année en année la taxe d'enlèvement des ordures (11 % d'augmentation).
Il devient urgent d'en appeler au civisme de chacun.

En ce qui concerne notre commune, chaque foyer sera prochainement doté d'une poubelle dont la taille variera en fonction du nombre de personnes.

Le mot de la gendarmerie

La Gendarmerie en Suisse-Normande

Vous le savez maintenant, les médias s'en sont fait l'écho tout au long de l'année, la gendarmerie s'est profondément restructurée au cours de ces derniers mois. Je vous avais d'ailleurs présenté cette nouvelle organisation dans le mot de l'année 2003.

Pour ce qui est de la Suisse-Normande, cette restructuration consiste à mutualiser les moyens en personnels et matériels des brigades de Pont-d'Ouilly, Clécy et Thury-Harcourt sous un commandement unique.

La création de cette nouvelle entité, qui prend l'appellation de Communauté de brigades, est effective depuis le 1er avril 2003.

Quelle est l'organisation de cette C.O.B., comment fonctionne-t-elle ?

Le siège de la communauté de brigades et son commandement sont implantés à Pont-d'Ouilly. Cette unité est composée de 19 personnels (1 adjudant-chef, 2 adjudants, 3 M.D.L. Chef, 10 gendarmes et 3 gendarmes-adjoints) répartis sur les trois brigades de proximité de Pont-d'Ouilly, Clécy et Thury-Harcourt.

Notre action s'étend sur l'ensemble de la communauté de communes de la Suisse-Normande plus l'ancienne circonscription de Pont-d'Ouilly, le tout représentant une population de 14.500 habitants pour 47 communes et une superficie de 33.250 hectares.

Le service des gendarmes est organisé par le commandant de la communauté de brigade, à partir du siège de cette communauté. Auparavant, trois commandants de brigade organisaient chacun le travail de 5 gendarmes, actuellement un commandant de COB organise le travail de 18 gendarmes. Cela autorise une plus grande souplesse dans l'emploi des personnels et permet une meilleure prévision du service à court et moyen terme. Le travail des gendarmes n'a pas changé pour autant, il est toujours le même, mais mieux orienté dans le temps et l'espace.

Nous fonctionnons journellement sur le schéma suivant :
De jour : une équipe est désignée d'intervention et prend en charge, sur l'ensemble de la communauté les faits, tels qu'accidents, cambriolages, divagation d'animaux etc... permettant aux autres patrouilles d'effectuer le travail d'enquête et de contact sans être détournées de leur mission. Il est bien évident qu'en cas de besoin, cette patrouille sera renforcée.
De nuit : en principe, lorsque nous sommes à effectif complet, une patrouille est désignée chaque nuit pour effectuer une surveillance nocturne, ainsi que les interventions de nuit. Dans toute la mesure du possible, deux autres gendarmes sont en réserve, et ne sont appelés qu'en cas de nécessité.

Ce qui a réellement changé pour les habitants, comme je vous l'avais laissé entendre l'année passée, ce sont les heures d'ouverture des bureaux des brigades de proximité de Clécy et Thury-Harcourt.

La brigade de Pont-d'Ouilly, siège de la communauté de brigades est ouverte tous les jours. Cette unité centralise tous les appels téléphoniques d'urgence dans la journée.
Lorsque l'une des deux autres brigades est fermée, les appels téléphoniques sont transférés sur la brigade siège de la communauté. Ainsi tout appel téléphonique ou par l'interphone brigade reçoit une réponse immédiate.

Les deux brigades de proximité sont ouvertes trois demi-journées par semaine. L'expérience acquise depuis le 1er avril va nous amener à modifier les jours d'accueil actuels. En effet, nous avons pu constater que lors des ouvertures en matinée, dans la semaine, peu de personnes se présentaient à nos bureaux, de même que le jeudi qui est une journée creuse.
Ces heures d'ouverture vont donc être reportées sur les après-midi, à partir du 1er février 2004, confirmation en sera donnée par le biais de la presse locale. Un affichage sera mis en place à l'entrée de chaque brigade.

Les nouveaux jours et horaires d'ouverture devraient donc être les suivants :
Brigade de Pont-d'Ouilly :
- Tous les jours de 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h30.
- Week-end et fériés de 9h00 à 12h00 et de 15h00 à 18h00.

Brigade de Thury-Harcourt :
- Mardi de 14h00 à 18h30
- Vendredi de 14h00 à 18h30
- Samedi de 8h00 à 12h00

Brigade de Clécy :
- Lundi de 14h00 à 18h30
- Mercredi de 14h00 à 18h30
- Samedi de 8h00 à 12h00

A cette occasion, je me permets de vous rappeler les nouveaux numéros de téléphone de nos brigades qui ont changé en cours d'année :
Brigade de Pont d' Ouilly : 02 31 59 17 56
Brigade de Clécy : 02 31 59 18 05
Brigade de Thury-Harcourt : 02 31 15 07 18

Quelle que soit la nouvelle organisation de la gendarmerie, nous restons à votre disposition en cas de besoin. Comme à l'accoutumée, nous nous efforcerons d'apporter une réponse à vos problèmes ou aux questions que vous vous posez si celles-ci sont de notre ressort. Sinon soyez sûr que nous essaierons de vous orienter vers l'organisme susceptible de vous répondre.

L'activité de l'année écoulée

Il est bien évident que l'année 2003 a été bouleversée par la mise en place des communautés de brigades, et qu'il est encore trop tôt pour tirer un bilan définitif des bienfaits ou non de cette nouvelle organisation.

D'ores et déjà, en comparant les chiffres de janvier à novembre 2003 par rapport à la même période de 2002, nous constatons une baisse de la délinquance de voie publique de 39% sur l'ensemble de la communauté. La délinquance générale est également en baisse d'environ 30%. Donc des chiffres positifs pour le moment. Inutile cependant de crier victoire trop tôt !

Cette baisse de la délinquance peut s'expliquer par le fait que la réorganisation du service a permis une présence plus importante de patrouilles de gendarmerie. D'avril à fin octobre 2003, il y a eu une augmentation de 1.025h de surveillance externe soit environ 255 patrouilles supplémentaires par rapport à la même période de 2002. La surveillance purement nocturne a augmenté également, les services ayant maintenant une durée minimum de 4 heures.
Un bilan plus significatif pourra être fait en fin d'année 2004.

La vie de la communauté de brigades

Au cours de l'année écoulée ou de celle à venir quelques changements de personnels sont intervenus ou interviendront dans la communauté de brigades.
A Pont-d'Ouilly, l'année 2004 verra l'adjudant Patrice GASNIER, les gendarmes Eric HAMON et Nadège THERIN promus au grade supérieur. L'adjudant GASNIER restera au commandement de la COB, le gendarme HAMON sera promu sur place et prendra le commandement de la brigade de proximité de Pont-d'Ouilly, alors que le gendarme THERIN quittera les cieux ouillypontains en cours d'année. La brigade a vu l'arrivée du gendarme-adjoint Aurélie BONIN, qui connaît bien notre maison, puisqu'elle est fille de gendarme et a déjà servi un an à Pontorson.
A Thury-Harcourt, l'adjudant BOUTRY Joël jeune retraité au mois d'août 2003 a vu sa succession assurée par l'adjudant Pierre ROBILLARD venant de la brigade de Bieville-Beuville en octobre.
Enfin Clécy a vu l'arrivée, au mois de mai, du M.D.L. Chef Antonio BAUDEMONT, en provenance directe de Port-en-Bessin, en remplacement du M.D.L. Chef Patricia TOUPAIN, partie à Caen.

Le recrutement en gendarmerie

Je rappelle ici, pour les jeunes intéressés, que le recrutement est permanent dans la Gendarmerie.

Trois possibilités sont offertes aux jeunes gens intéressés :
- tout d'abord la possibilité d'être réservistes de la gendarmerie à partir de 18 ans. Après un stage de formation de 15 jours au cours de vacances scolaires, ces jeunes sont employés ponctuellement en renfort des unités de gendarmerie (manifestation locales - course cycliste - renforts des postes côtiers en période estivale etc...). Cela permet à ces jeunes de toucher du doigt les métiers de la gendarmerie et peut leur permettre de se déterminer pour l'avenir, tout en poursuivant leurs études. Chacune de ces journées est bien sur rémunérée.
- ils peuvent également contracter un engagement de gendarme-adjoint volontaire. En cas de réussite aux tests, après une formation initiale de 6 semaines en école, le gendarme-adjoint est affecté dans une unité de gendarmerie, et participe pleinement à l'activité de celle-ci. Il est logé gratuitement, nourri et ne paye aucune charge. Sa rémunération mensuelle est de l'ordre de 760 Euros. Il aura alors une idée précise de ce qu'est la vie et le travail d'un gendarme.
- la troisième et dernière possibilité est de tenter directement le concours d'admission en école de sous-officier. En cas d'admission, une formation de 10 mois est délivrée dans une des écoles, puis le jeune gendarme est affecté dans une unité active. A son arrivée, il sera logé gratuitement dans un logement de la résidence d'affectation. Sa rémunération mensuelle est de l'ordre de 1.295 Euros à la sortie de l'école.

Ces possibilités sont offertes aussi bien aux filles qu'aux garçons à partir de 18 ans. Aucun diplôme n'est exigé pour ces concours, mais un bon niveau de français est souhaitable. Des connaissances de culture générale (histoire-géographie - politique etc...) sont nécessaires, ainsi, bien sûr, qu'une bonne forme physique.

Si dans votre entourage, des jeunes sont intéressés, quel que soit leur âge, ils peuvent se présenter à la gendarmerie, nous les renseignerons le plus complètement possible.

Comme je vous l'ai déjà dit par le passé, n'hésitez surtout pas à nous faire part de tout fait anormal dont vous êtes témoin, individus non connus traînant dans votre village, personnes faisant du démarchage à domicile, véhicule suspect (relever immatriculation), etc... et à nous communiquer immédiatement vos observations. Vous nous aiderez ainsi à réprimer la délinquance dans vos villages et à maintenir un maximum de sécurité pour tous.

Voilà, j'espère que ces quelques lignes de présentation vous auront permis de mieux connaître notre communauté de brigades et son fonctionnement.

L'adjudant GASNIER et les personnels de la
Communauté de brigades de PONT-D'OUILLY.

Le centre de secours

Le Centre de Secours de Pont-d'Ouilly tourne depuis le 1er janvier avec un effectif de 26 sapeurs-pompiers. Les nominations prononcées en début d'année ont permis à 2 jeunes dont 1 issu de l'école locale des jeunes sapeurs pompiers d'intégrer le corps.

Les sapeurs-pompiers

Malgré cet effectif, les sapeurs pompiers recrutent. En effet les candidatures de toutes les personnes volontaires et attirées par le secours aux biens et aux personnes seront étudiées avec beaucoup d'intérêt.
Il faut savoir que s'engager implique des contraintes de formation avant de pouvoir intervenir dans la réalité. Les formations ne s'adressent pas uniquement aux nouveaux puisqu'elles représentent également une obligation pour les sapeurs-pompiers actifs. Il faut constamment se remettre en question pour connaître les bons gestes à effectuer au bon moment, quelle que soit la nature de l'intervention.
De plus en plus souvent ces formations sont dispensées sur place, le personnel ayant qualité pour enseigner et les locaux se prêtant bien aux exercices.
Pour les jeunes, l'école des Jeunes Sapeurs-Pompiers fonctionne avec une dizaine d'adolescents âgés de 10 à 16 ans. Ils apprennent les rudiments du métier avec les sapeurs-pompiers du Centre qui leur dispensent bénévolement leurs connaissances.
Au cours de l'année 2003, quelques sapeurs-pompiers ont participé aux manifestations sportives environnantes. Marathon de la Suisse-Normande, de la Liberté, courses de Falaise, parcours du Coeur à Montilly-sur-Noireau. Bon nombre d'entre eux ont également effectué une marche entre Pont-d'Ouilly et Condé en tirant un dévidoir lors du dernier Téléthon afin de recueillir des fonds pour cette bonne cause.
Outre le sport, l'amicale qui regroupe actifs et retraités a organisé quelques animations internes aux membres et à leurs familles. Une journée pêche, le traditionnel arbre de Noël pour les enfants. Ces journées permettent aux sapeurs-pompiers de se retrouver dans une ambiance familiale et créent des liens différents de ceux qui existent déjà.

Contact : Sergent Joël LERICHE, Chef de Centre - tél : 02 31 69 89 91.

La Poste

Tél : 02 31 59 15 90 - Fax : 02 31 59 15 91

Le distributeur de billets

L'utilisation du distributeur automatique de billets dépasse toutes les statistiques espérées. Je remercie toutes les personnes qui, ponctuellement, se servent de ce distributeur permettant à la Poste de Pont-d'Ouilly de s'affirmer un peu plus en tant qu'établissement financier.

L'accueil

Pensez au livret A et au Livret d'Epargne Populaire pour réaliser un placement net d'impôt ou, pour gâter un de vos proches, anniversaire, naissance..., le livret jeune rémunéré à 4,25% pour vos enfants et petits enfants à partir de 12 ans.
A la Poste, vous pouvez aussi préparer vos obsèques en toute quiétude avec Résolys obsèques ainsi qu'une couverture en cas de dépendance.
A bientôt.
Très cordialement.

Josette Mary
Chef d'établissement.

L'école primaire

C'est une nouvelle équipe enthousiaste et dynamique qui a pris le chemin de l'école primaire en septembre 2003.
L'effectif, à la rentrée était de 87 élèves, mais, 4 familles ayant déménagé, celui-ci n'est plus actuellement que de 80 élèves.
Les cours sont ainsi répartis :
Pour le cycle 2 :
Cours préparatoire : Mme Le Rendu Véronique, 19 élèves
Cours élémentaire lere année : Mme Keller Maryse, 19 élèves
Pour le cycle 3 :
Cours élémentaire 2 et cours moyen 1 : Mlle Sorel Nathalie, 22 élèves
Cours moyen 2 : Mme Coudière Jacqueline, 20 élèves
Aide éducatrice : Mlle Onfray Anne-Sophie

En 2003/2004, l'équipe pédagogique met en oeuvre le 3ème volet du projet d'école. Des activités, financées par la Municipalité, l'APE, le CEL, ont repris leur cours.
C'est le cas de l'éveil à la natation en CP, de l'Education Musicale avec Hervé, les visites à la Bibliothèque de Falaise au cycle 3, les séances d'EPS avec Julien en cycle 3 (éveil aux jeux de raquettes et initiation aux jeux collectifs et, particulièrement au mini hand) et en cycle 2 (vers les jeux collectifs)...
L'USEP a vu augmenter ses participants : les 4 classes sont inscrites à diverses rencontres sportives. L'esprit ludique et la fête ne sont pas oubliés : petits et grands ont participé, à leur façon, à la Fête de la Pomme et de la Citrouille.
Ils ont assisté à une séance de cinéma au moment de Noël, mais ils se sont donnés, eux aussi, en spectacle lors du traditionnel goûter de Noël et ont mis en place, pour la 1ère année, un marché de Noël où se vendaient leurs réalisations.
En avril, aura lieu la Fête des Ecoles.
C'est aussi à cette époque-là que devrait se situer la classe-découverte, qui emmènera les deux classes du cycle 3 au bord de la mer.
Cette année, également, un gros accent est mis sur l'apprentissage coopératif. Des conseils de classe sont régulièrement réunis. Ils favorisent l'écoute mutuelle et les enfants y traitent des parties du projet d'école qu'ils apprécient ou souhaitent voir améliorer, de leur cadre de vie, ou de problèmes relationnels. C'est un moment de discussion, d'argumentation, d'échange.
Pour cette rentrée, le cadre extérieur de l'école a été amélioré. Les achats de livres et de matériel ont augmenté. Mais beaucoup de choses restent à faire, à rénover et à acquérir. Tout doit être mis en oeuvre pour que la diversité des élèves (culturelle, sociale, géographique) soit source d'enrichissement et de réussite pour tous.
Pour comprendre le monde de demain, avoir les outils afin de le maîtriser et de le transformer, tous les enfants ont besoin d'une bonne formation. Chacun sait l'importance des premières années d'apprentissages. Il est donc indispensable que tous les partenaires : enseignants, Municipalité, parents, intervenants, associations, coopèrent pour que chaque enfant puisse trouver des conditions favorables à la réussite. Pour que tous les élèves puissent atteindre tous les objectifs écrits dans les programmes, des moyens sont nécessaires.
L'année 2004 va être un tournant pour les petites écoles rurales. Le Ministère de l'Education Nationale met en place un projet de mise en réseau des écoles, de fusions des écoles élémentaires et maternelles. Autant de mesures qui changeront encore le paysage scolaire de notre région. En ce début de 2004, souhaitons que ces décisions soient mûrement réfléchies, et qu'elles soient prises au réel bénéfice des enfants.
Merci à tous ceux qui nous apportent leur aide dans nos projets. Que cette nouvelle année nous permette de travailler encore en plus grande cohérence pour la réussite des apprentissages et la construction de la citoyenneté de nos enfants.
A TOUS UNE BONNE ANNEE 2004 !

Madame Coudière, directrice de l'école primaire.

L'école maternelle

Cette année, les 52 enfants de l'école maternelle sont invités à voyager au pays des contes et des légendes, puisque ce thème avait été retenu par les enseignantes pour cette 3ème étape du projet d'école.
Mais nos petits élèves sont aussi amenés à découvrir leur univers bien réel : des sorties sont prévues à cet effet, selon les âges et les sections (sortie mensuelle à la bibliothèque, visite du Musée des Automates, visite du château de Falaise, visite de la caserne des pompiers de Pont-d'Ouilly, voyage scolaire au Village Enchanté de Bellefontaine...), ainsi que des animations encadrées par des professionnels (musicales, sportives, artistiques).

Extrait du livre

Toutes ces sorties et animations sont possibles grâce au soutien de la dynamique APE, du Foyer Rural et de la municipalité. En guise de remerciements, les enfants de Moyenne et Grande Sections sont heureux de vous proposer un extrait du livre qu'ils ont réalisé dans le cadre d'un concours national d'écriture.

Madame Chapron, directrice de l'école maternelle.

Le restaurant scolaire

Depuis le début de l'année la cantine municipale accueille en moyenne 65 enfants par jour, ce qui représente en gros l'effectif de l'année précédente.
Deux changements significatifs ont eu lieu. Le premier concerne notre fournisseur de repas en la personne de Monsieur Canu qui a repris le commerce de Monsieur Goujard.

La cantine municipale

Le second changement est intervenu le 5 janvier. Il s'agit d'un nouveau mode de règlement des repas à savoir l'achat de cartes (4, 8, 12 ou 16 repas). Le système s'est mis en place sans difficulté mais demandera quand même une certaine vigilance de la part des parents afin que leurs enfants ne soient pas en panne de repas quand la carte aura été épuisée. Le service et la surveillance sont assurés comme d'habitude par Mesdames Lecerf et Masson.
Le point noir reste le niveau sonore car les enfants ont du mal à respecter le seuil du bruit tolérable.

Le foyer rural

Depuis sa création en mars 1982, deux objectifs majeurs conduisent la réflexion et les actions du Foyer Rural, à savoir :
- proposer des animations pour la population locale,
- contribuer au développement touristique de Pont-d'Ouilly et de sa région.

En ce qui concerne le secteur touristique, le Foyer Rural s'est orienté tout naturellement vers les activités de pleine nature que sont le canoë-kayak, le vélo tout terrain, la randonnée pédestre et le tir à l'arc.

A cela s'ajoutent des prestations proposées par différents partenaires associatifs et privés comme l'équitation, le vélo rail, le golf, la pêche en étang, la découverte de l'environnement, etc... qui complètent ainsi la palette de loisirs proposés et renforcent l'attractivité de l'offre.

Afin d'organiser des séjours, le Foyer Rural a développé en parallèle des structures d'hébergement pour groupes telles que la halte randonneurs (10 places) et le Point d'Accueil Jeunes (200 places), véritable camping pour groupes, ceci dès 1983, puis le gîte de la Pautiche (32 places) ouvert en 1988 et plus dernièrement le gîte du Moulin-Neuf (29 places) qui a ouvert ses portes le 1er mai 2002.

Tous ces efforts consentis avec l'appui entre autres de la Municipalité, du Conseil Général du Calvados, du Conseil Régional de Basse-Normandie, de l'Union Européenne et de la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse et des Sports, contribuent à ce que Pont-d'Ouilly soit reconnue comme un véritable pôle d'attraction touristique.

Pour toutes ces activités et ces hébergements, les personnes intéressées peuvent obtenir tous les documents nécessaires et avoir toutes les informations utiles à la base de plein air.

Voici quelques chiffres significatifs pour l'année 2003 :
- 6.289 personnes accueillies au total dans les structures d'hébergement gérées par le Foyer Rural (2.598 au Point d'Accueil Jeunes, 1.825 au gîte de la Pautiche, 1.723 au gîte du Moulin-Neuf et 143 à la halte-randonneurs), ce qui représente un total de 14.189 nuitées réalisées en 2003.
- 10.483 personnes ont été initiées au canoë-kayak, 1.291 au VTT et 1.170 au tir à l'arc.

Le secteur touristique géré par le Foyer Rural est très important sur le plan économique ; il contribue à la sauvegarde du commerce rural et ainsi au maintien de différents services de proximité et permet également à l'association de s'occuper de l'animation locale grâce aux recettes perçues.

Administrée par un comité directeur de 17 bénévoles, le Foyer Rural emploie 13 personnes dont 7 à temps plein. Cette dimension d'employeur n'est pas négligeable d'autant que les emplois ont été affectés majoritairement à des personnes du secteur.
Par ailleurs, l'association participe largement à l'insertion des jeunes et des personnes en difficulté sociale par l'intermédiaire des contrats emploi solidarité, des contrats emplois consolidés et des contrats emplois jeunes. Onze personnes sont concernées par ces mesures.

Malheureusement, ces contrats aidés par l'Etat sont en régression, voire même en voie de disparition et il est clair que l'avenir n'est pas chargé d'optimisme !

Toutes les actions à caractère social et éducatif (... et donc déficitaires !!!) sont ainsi menacées à court ou moyen terme... à moins de gagner au loto, de trouver de généreux donateurs (espèce en voie de disparition... même si la loi sur le mécénat est devenue plus favorable) ou de changements d'ordre politique nationale importants !!!
En clair et de façon objective, la situation pourrait s'avérer délicate prochainement...

Ballade printanière

En ce qui concerne justement l'animation locale, le Foyer Rural a toujours eu pour principe de répondre à des attentes exprimées, sous réserve qu'elles soient raisonnables, argumentées, qu'elles correspondent à une demande collective et qu'il y ait une ou plusieurs personnes pour en assurer la responsabilité et le fonctionnement. A partir de là, si l'activité rentre dans l'esprit de l'association et se trouve compatible avec ses statuts, rien ne s'oppose à ce qu'elle intègre le Foyer Rural.
C'est ainsi qu'au fil des années se sont créées et développées les sections canoë-kayak, tennis de table, gymnastique volontaire, danse moderne, animation et aides aux écoles ou encore animation jeunes (présentation de ces sections dans ce bulletin).

Par contre, précision essentielle qu'il n'est pas inutile de rappeler, le Foyer Rural ne souhaite surtout pas absorber des associations existantes, surtout quand elles fonctionnent bien. La présence de structures différentes au sein d'une commune est un gage de démocratie qu'il est souhaitable de préserver !

Côtés activités, l'année 2003 s'est très bien déroulée et toutes les sections ont bien fonctionné ; au total, plus de 300 personnes différentes sont membres affiliées du Foyer Rural, la palme revenant aux sections canoë-kayak et animation jeunes avec respectivement 121 et 108 adhérents.

De façon plus générale, l'association s'est engagée avec la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse et des Sports et la Caisse d'Allocations Familiales dans une démarche de labellisation par ces organismes en ce qui concerne l'élaboration d'une véritable politique de la jeunesse concernant Pont-d'Ouilly et les communes voisines.

Cette action a demandé beaucoup de travail et d'énergie, tant au niveau de la réflexion que de la rédaction d'un véritable projet éducatif ; celui-ci est en phase d'achèvement avant d'être proposé pour validation au niveau départemental. En cas d'accord, il conviendra alors de le présenter aux différentes structures concernées localement pour qu'il soit adopté et doté de moyens suffisants pour être mis en place sur le terrain.
Vaste programme...

Cette démarche complète le travail réalisé les années précédentes et entre autres le Contrat Educatif Local initi´ en 2002. Elle permet de mieux définir les objectifs et donc les moyens à mettre en oeuvre pour les atteindre et devrait ainsi permettre davantage de résultats et de reconnaissance.

Bref, les idées et les projets ne manquent pas pour faire en sorte de défendre toujours plus la vie du milieu rural !

En dehors des difficultés financières qui touchent actuellement de plein fouet le monde associatif en général et qui ne devraient pas manquer d'atteindre le Foyer Rural dans les années à venir,... tout va donc aller pour le mieux, mais hélas... pas dans le meilleur des mondes. A méditer...

Enfin, pour l'anecdote, TF1 a réalisé en juillet deux reportages sur Pont-d'Ouilly pour le journal de 13h, l'un consacré à la sécheresse et aux joies humides du canoë-kayak, l'autre orienté sur l'accueil d'un centre de vacances parisien au gîte du Moulin-Neuf.
Belle pub pour le secteur !
De là à en conclure, comme le dit la chanson, que le Foyer Rural est vraiment phénoménal, qu'il mériterait d'être dans le journal, dans le journal de Claire Chazal, etc..., il y a un pas que la modestie empêche de franchir... quand même !!!

Pour conclure, et ceci comme chaque année, toutes les bonnes volontés pour participer à la vie de l'association seront accueillies à bras ouverts... qu'on se le dise !!!

CONTACTS
Président : Marcel LECOQTél. : 02 31 69 85 56
Vice-présidents : Jean-Marc PLESSARD
Marcel GUILBERT
Anne POLLET
Tél. : 02 31 69 85 27
Tél. : 06 10 60 65 85
Tél. : 02 31 69 02 83
Secrétaire : Alain DOLBECQTél. : 02 31 69 88 69
Trésorier : Philippe LEGRANDTél. : 02 31 69 43 65
Bureaux : Base de Plein AirTél./Fax : 02 31 69 86 02
e-mail : cckpo@yahoo.fr
Canoë-kayak

Pour la 4ème année consécutive, le club de Pont-d'Ouilly arrive en tête des 38 clubs que compte le Comité Régional de Normandie de Canoë-Kayak, en ce qui concerne les effectifs.
Avec 121 adhérents (39 filles et 82 garçons), soit 1 de plus qu'en 2002, cette section du Foyer Rural fait partie des principaux clubs français ; outre ses effectifs, la qualité des locaux et des sites de pratique - bassins de slalom et de kayak polo, parcours d'apprentissage, descentes touristiques (Orne) et sportives (Noireau, Rouvre, gorges de Saint-Aubert à proximité) - , le nombre d'éducateurs diplômés, l'implication de ses dirigeants dans les structures régionales et nationales et les résultats enregistrés en kayak polo principalement en font sans prétention une association reconnue sur le plan national.

Quant à l'année 2003, elle aura été marquée par les faits suivants :
- l'organisation d'une compétition de slalom sur le Noireau et de deux tournois de kayak polo sur l'Orne
- la réception d'un groupe de l'Ile de la Réunion au mois de mai
- l'accueil de l'équipe de France féminine lors de sa préparation pour les championnats du Monde 2004 au Japon
- le dynamisme croissant du groupe tourisme sportif (descentes de rivières dans toute la France, actions de déboisage et de nettoyage de rivières, ...)
- un service de location efficace avec 5.643 personnes accueillies d'avril à octobre
- des stages de découverte encadrés très suivis avec 3.384 personnes initiées
- une école de pagaie structurée et très suivie (une trentaine de personnes dont une grande majorité de jeunes)
- des stages hors département pendant les vacances de février et du printemps, notamment dans les Pyrénées et en Ardèche
- des mini-stages dans la Manche pour découvrir le kayak dans les vagues
- une étroite collaboration entre la section canoë-kayak et le Foyer Rural
- le renouvellement du partenariat avec le Conseil Général du Calvados (à travers la signature d'un contrat d'objectifs sur 3 ans), du soutien permanent dans différents domaines de la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse et des Sports et des aides de sponsors privés dont des commerçants et artisans de Pont-d'Ouilly
- l'obtention du poste d'entraîneur national de l'équipe de France A par Gérald DURAND

1er club français en kayak polo

- de très bons résultats en kayak polo :
# 3ème place du championnat de France, pour l'équipe féminine (Sylvie AUPEE, Ludivine BAILLEUL, Mélanie BIEMONT, Lucie DOLBECQ, Fabienne COSSON, Sabrina LECONTE et Anne POLLET)
# 3ème place du championnat de France et 2ème place en Coupe de France, pour l'équipe masculine (Stéphane CATHERINE, Gérald DURAND, Sébastien GUIBOUT, Guillaume LEFORESTIER, Nicolas LEFORESTIER, Cyrille LEGRAND et Jean-Charles VILLY)
# une médaille d'argent aux championnats d'Europe pour Mélanie BIEMONT avec l'équipe de France A
# une 4ème place pour Sébastien GUIBOUT aux championnats du Monde Espoirs (- 21 ans), et une 4ème place pour Stéphane CATHERINE aux championnats d'Europe avec l'Equipe de France A.
Voilà pour la saison passée.

Sinon, pour s'initier et se perfectionner, le passage obligé est l'école de pagaie.
Elle a lieu le mercredi et le samedi après-midi, de 14h à 17h et le jeudi de 18h30 à 20h ; des cours d'esquimautage complètent l'apprentissage technique le mercredi soir de 20h30 à 21h30 au centre aquatique de Condé-sur-Noireau. A ce propos, l'accueil réservé par la municipalité condéenne a toujours été exceptionnel (mise à disposition du plan d'eau, du centre aquatique et d'un gymnase) et mérite d'être cité.

Autre façon efficace de découvrir le canoë-kayak, les stages d'été organisés à la semaine ont connu beaucoup de succès et seront maintenus en 2004.

Sortie romantique en canoë

Dernier point, l'adhésion au club varie de 56 Euros à 114 Euros (assurance et affiliation à la Fédération comprises) selon l'âge, l'ancienneté dans l'association et la situation sociale. La licence est valable du 1er septembre au 31 août.

Précision importante, savoir nager est obligatoire pour pratiquer, ... ça peut servir !!!

CONTACTS
Présidente : Anne POLLETTél. : 02 31 69 02 83
Vice-président : Antony ALVAREZTél. : 06 64 96 22 04
Secrétaire : Sabrina LECONTETél. : 06 81 35 26 55
Trésorier : Stéphane CATHERINETél. : 06 19 98 21 20
Bureaux : Base de Plein AirTél./Fax : 02 31 69 86 02
e-mail : cckpo@yahoo.fr
Animation jeunes

Créée en 1998, cette section du Foyer Rural a rassemblé 116 jeunes en 2003.
Pour en être adhérent, c'est très simple ; il suffit d'être âgé de 5 à 21 ans, d'être domicilié à Pont-d'Ouilly ou dans une commune limitrophe ou bien encore d'être adhérent d'une section du Foyer Rural et alors d'acquérir le passeport jeune dont le coût est fixé à 3 Euros pour 2004.
A partir de là, les jeunes peuvent s'inscrire à différentes activités qui se déroulent régulièrement tout au long de l'année ou participer à des sorties ou actions ponctuelles.
En plus de la participation demandée aux jeunes, cette section bénéficie des aides financières des communes de Pont-d'Ouilly et du Mesnil-Villement, de la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse et des Sport, de la Direction Régionale des Affaires Culturelles et de la Caisse d'Allocations Familiales du Calvados.

Selon la période, initiation au canoë-kayak, au tir à l'arc, au VTT, au base-ball, au frisbee, aux jeux de cirque, apprentissage de la natation, tournois de sports collectifs, sorties à la piscine, à la patinoire, découverte du billard et du bowling, spectacles culturels et sportifs à Flers, Caen ou Falaise, excursions, etc... sont autant d'activités proposées dans le cadre de la section animation jeunes.

Cette section permet également de lancer certaines activités avant que celles-ci ne s'organisent véritablement sous forme de sections.
Le tennis de table et la danse moderne ont par exemple démarré de cette façon ; c'est encore le cas pour l'école de football (le mercredi de 14h à 16h), le théâtre (le mercredi de 14h à 15h) ou les arts plastiques (le mardi de 17h30 à 18h30).

L'encadrement est assuré par des intervenants extérieurs spécialisés, par les éducateurs sportifs de la base de plein air ou par des bénévoles de l'association.
A ce propos l'implication des parents au sein de la section ; depuis deux ans, le constat est très positif dans ce domaine. Outre les parents, les adultes disponibles et motivés sont aussi les bienvenus ; c'est le cas pour le théâtre encadré par Anne-Marie et Michel POULAIN qui ont pris le relais de Sylvie LERAY... et l'exemple est à suivre !

Les responsables de cette section souhaitent réellement que les jeunes soient à l'origine des projets et qu'ils ne se contentent pas de consommer de l'activité. Il est important qu'ils aient conscience des difficultés qui se posent entre la réflexion et la conception d'une action et sa réalisation. Il est nécessaire qu'il y ait ainsi une véritable démarche éducative au sein de la section.
Cette vue des choses est devenue essentielle au sein de la section. Elle conduit désormais la majorité des actions entreprises.

Groupe en haut des pistes

En 2003, plusieurs projets ont pu aboutir :
- l'ouverture du local jeunes aménagé dans l'ancienne cuisine de la salle des fêtes ; c'est maintenant le lieu officiel de rencontre, de discussion et de préparation des projets, en présence toujours de responsables adultes. Il n'est pas exclusivement réservé à cet usage mais sa situation au coeur du village lui permet d'être déjà bien fréquenté. Pour l'instant, ce local est ouvert les mercredis et samedis de 17h à 19h ; ces horaires pourront bien sûr évoluer... A propos de ce local, un grand merci à ceux qui ont permis de l'équiper en donnant du mobilier ou de l'argent pour acheter T.V., magnétoscope, baby foot, chaîne, jeu vidéo, etc... Ils se reconnaîtront... et donneront peut-être l'idée à d'éventuels généreux donateurs !
- la mise en place de deux conseils des jeunes, l'un pour les 8-12 ans et l'autre pour les 13-18 ans, permet aux jeunes volontaires de se réunir régulièrement, de s'exprimer, d'émettre des attentes ou des besoins, de concevoir et de réaliser des projets. C'est une excellente école de citoyenneté !
- un terrain de bicross ou plus exactement de VTT/trial a été aménagé dans le terrain communal situé près du presbytère, route de la Pautiche. Il est d'accès libre, sous la responsabilité de chacun... et interdit à tout engin motorisé.
- trois séjours ont été organisés, l'un dans les Alpes en février avec découverte des sports d'hiver, le deuxième lors des vacances de Pâques dans les Pyrénées avec pratique du kayak et de la randonnée et le troisième fin août sur un week-end uniquement avec au programme camping, bronzette et baignade sur les plages du cotentin. Ces séjours sont bien sûr l'occasion de découvrir de nouveaux horizons mais aussi de vivre en collectivité avec toutes les contraintes que cela impose.

Toutes ces actions rentrent pleinement dans le cadre du Contrat Educatif Local signé en 2002, reconduit en 2003... et nous l'espérons en 2004 si les budgets des ministères concernés le permettent... et cela n'est pas gagnéé !!!
L'inquiétude est malheureusement réelle pour l'avenir de cette section qui dépend énormément des décisions gouvernementales et des subventions publiques accordées. Personne ne doute pourtant du travail éducatif et préventif réalisé auprès d'une grande majorité des jeunes du secteur. Sauf changement notoire, il faudra donc vraisemblablement diminuer les actions coûteuses ou augmenter la participation financière demandée aux familles,... au risque d'aggraver la fracture sociale !!!
Ce n'est bien sûr pas la volonté des dirigeants de cette section, mais c'est une perspective qu'il ne faut pas écarter !

Il est très clair que cette section animation jeunes a pris du volume au fil des années et qu'elle demande davantage de moyens humains et financiers.
Il sera peut-être du ressort de l'intercommunalité de prendre ce secteur en charge. C'est une piste de réflexion à ne pas négliger !

Dernier point, les enseignants de l'école et la presse locale apportent leur contribution en diffusant largement l'information ; qu'ils en soient remerciés au même titre que tous ceux qui de près ou de loin contribuent à faire vivre cette section.

CONTACTS
Président : Philippe LEGRANDTél. : 02 31 69 43 65
Secrétaire : Patrice VOLARDTél. : 02 31 69 41 73
Trésorière : Marie-Christine DOLBECQTél. : 02 31 69 88 69
Gymnastique volontaire
Les gymnastes

La gymnastique volontaire est une activité organisée dans le cadre du Foyer Rural.
Isabelle DUBOURG assure l'encadrement des séances qui ont lieu à la salle des fêtes chaque jeudi de 20h à 21h (sauf pendant les vacances scolaires).
Comme l'an passé, la cotisation est fixée à 50 Euros pour l'année.

...en position

La section est ouverte à tout public, masculin et féminin, de tous âges et de tous niveaux.
Elle compte à ce jour 23 adhérentes issues de Pont-d'Ouilly et des communes environnantes (Pierrefitte-en-Cinglais, Le Mesnil-Villement, Cahan, Ménil-Hubert-sur-Orne, ...).

Responsable : Nadine VILLY - Tél. : 02 31 69 88 56

Tennis de table

Section à part entière du Foyer Rural, le tennis de table réunit une trentaine d'adeptes chaque vendredi soir à la salle des fêtes. Les séances ont lieu de 18h à 19h pour les jeunes et de 19h à 20h30 pour les joueurs confirmés. L'encadrement est assuré bénévolement par Didier ROBIN.
Cinq tables et le matériel nécessaire (y compris un robot) sont à la disposition des adhérents.

Les jeunes

Affiliée à la Fédération Française de Tennis de table, la section compte également une équipe engagée en compétition départementale ; les rencontres ont lieu le vendredi à partir de 20h30 à Pont-d'Ouilly ou à Pierrefitte-en-Cinglais, puisque les deux clubs se sont rapprochés avec l'accord de la Fédération.
La cotisation 2003/2004 est fixée à 7,50 Euros pour l'année.

CONTACTS
Président : Gérald RASOANAIVOTél. : 02 31 69 75 14
Secrétaire : Jean-Claude VERRIERTél. : 02 31 69 91 48 (le week-end)
Trésorier : Didier ROBINTél. : 02 31 69 84 23
Danse moderne

Lancée en 2001, cette activité dépend du Foyer Rural.
Les séances ont lieu à la salle des fêtes le lundi de 18h15 à 19h15 pour les jeunes de 6 à 14 ans et de 19h15 à 20h15 pour les autres ; elles réunissent une bonne vingtaine de jeunes et une dizaines d'adultes.
L'encadrement est assuré par Paméla GIBAUT, diplômée d'état.

Les danseuses

La cotisation a été fixée à 45 Euros par trimestre pour les adultes (avec engagement sur 3 trimestres) et à 20 Euros pour les mineurs titulaires du passeport-jeune, la section animation jeunes prenant à sa charge la différence.

Précision d'importance, il est urgent et nécessaire de recruter des membres adultes pour pérenniser l'activité !!! N'hésitez pas à venir à la salle pour essayer une ou deux séances gratuitement... L'appel est lancé !!!

Responsable : Lydia RIGOT - Tél. : 06 10 50 82 99

Association des Parents d'Elèves
Le vide greniers

L'association des parents d'élèves des écoles maternelle et primaire de Pont-d'Ouilly est sous la tutelle du Foyer Rural sous le nom de section d'animation et d'aides aux écoles.
Son objectif est de participer à l'animation de la commune en proposant diverses manifestations et ainsi de récolter des fonds au service des écoles pour réaliser différents projets (achat de matériel, sorties scolaires, activités piscine, musique, arts plastiques, ...).

L'année 2003 a très bien fonctionné avec des temps forts comme la vente de châtaignes au marché de Noël à Falaise, la Fête de la Pentecôte et la réalisation d'un char, le vide greniers début avril, le défilé costumé sur le thème d'Halloween dans le cadre de la foire de la pomme, ou encore l'après-midi récréative organisée à la salle des fêtes.
Ces actions ont permis de dégager environ 4.600 Euros au service des écoles.

Chauds les marrons !!!

Pour la saison scolaire 2003-2004, il est prévu de reconduire l'ensemble de ces actions ; retenez d'ores et déjà que le vide greniers est avancé au 21 mars 2004, et que l'après-midi récréative se déroulera à la salle des fêtes le dimanche 25 avril 2004.

Pour conclure, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues ; c'est une évidence qu'il est néanmoins nécessaire de rappeler !
Ce sera d'autant plus vrai pour la rentrée de septembre 2004, en raison du départ prévu de certains responsables qui n'auront plus d'enfants scolarisés à Pont-d'Ouilly. N'hésitez pas à vous faire connaître !

CONTACTS
Présidente : Christèle VAUDORNETél. : 02 31 69 76 05
Vice-Président : Sébastien PORTAISTél. : 02 31 69 41 83
Secrétaire : Sandrine LECOCQTél. : 02 31 69 31 01
Trésorière : Claudine LE MASSONTél. : 02 31 69 49 03
Les P'tites canailles

Cette troupe de théâtre pour les jeunes a été créée il y a 2 ans par Sylvie Leray et Jocelyne Hurel. Nous les en remercions.

Charmantes canailles

Les séances ont lieu tous les mercredis (sauf pendant les congés scolaires) à la salle culturelle de 14h à 15h.
L'an passé, la troupe qui se composait de 9 enfants a eu le plaisir de jouer quelques pièces devant les élèves de l'école publique en fin d'année scolaire.
Cette année la troupe a été presque entièrement renouvelée. Elle est composée d'une dizaine de jeunes de 9 à 14 ans, des filles uniquement ! Appel aux garçons...
Rendez-vous est donné pour une représentation un mercredi courant juin.

Contact : Anne-Marie POULAIN - Tél : 02 31 69 86 98

Le judo-club

Après l'assemblée du 1er octobre 2003, la composition du bureau reste inchangée, c'est à dire : Jean-claude Villy (président), David Villy (vice-président), Isabelle Legrand (trésorière), Séverine Lepaulmier (trésorière-adjointe), Nadine Villy (secrétaire), Maryvonne Quéguiner (secrétaire adjointe). Et donc merci aux membres du bureau pour leur maintien à leur fonction et leur bénévolat qui permet la pérénité du club.

Les judokas

A ce jour, le club a 10 inscrits (7 garçons et 3 filles) âgés de 4 à 16 ans avec des couleurs de ceintures allant de la blanche à la orange. Ils viennent bien sûr de Pont-d'Ouilly mais aussi du Mesnil-Villement, de Pierrefitte-en-Cinglais, Tréprel et même de Condé-sur-Noireau. Les cours ont lieu à la salle des fêtes chaque mercredi de 17h à 18h. Les séances d'entraînement, au nombre de 32, sont réparties sur l'année en dehors des vacances scolaires (la première a eu lieu le mercredi 10 septembre 2003 et la dernière aura lieu le 16 juin 2004).

L'entraînement est assuré depuis octobre 1998 par Eric Zanella, ceinture noire à l'avant-garde caennaise. Le club est informé des compétitions et des rencontres programmées dans le département et nos judokas peuvent y participer selon leur désir (ce qui a déjà été le cas depuis la reprise).

L'adhésion à l'année est de 72 Euros. Le tarif est ensuite dégressif pour les enfants d'une même famille. Elle comprend 28 Euros pour le règlement de la licence.

A la suite de l'assemblée générale, il a été décidé l'organisation d'un concours de belote qui aura lieu le 14 mars 2004 à la salle communale de Pont-d'Ouilly (nous comptons sur votre présence).

Nous rappelons que :
- le montant de l'inscription peut être réglé en plusieurs versements différés
- toute inscription reste possible à tout moment. Son montant sera alors déterminé en fonction du nombre de séances restantes
- tout enfant peut venir essayer pendant une séance, sans engagement.

Enfin, nous sommes conscients de la gêne que peut occasionner la présence des tapis dans la salle mais nous demandons à chaque utilisateur de la salle d'être vigilant. Il faut les déplacer avec précaution et ne rien entreposer dessus. Ils nous sont indispensables et nous les entretenons tous les ans en fin de saison.

Contact : Villy Jean-claude - Tél : 02 31 69 88 56

Le taï-jitsu
Taï-Jitsu

Le club de Taï-Jitsu de Pont-d'Ouilly, n'étant plus affilié au karaté club shotokan de Flers, vient d'ouvrir ses portes en septembre dernier avec son propre bureau administratif ainsi constitué :
Présidente : Karine FOUCHER
Vice-président : Jean-Luc BASTARD
Trésorier : Didier VIECELI
Secrétaire : Christine MARAIS

Les adhérents

Les cours sont toujours assurés par Max MARAIS, ceinture noire 3ème dan, assisté de Lucien HURTEL, ceinture noire 1ère dan qui s'occupe des enfants. Cette année nous comptons dans notre club plus d'une quarantaine d'adhérents (enfants compris).
Il est prévu cette année de participer à la coupe de Normandie qui se déroulera en février à Damville (Eure) et à la coupe de France en avril à Alençon, ainsi qu'à une coupe samouraï fin mars pour les enfants à Condé-sur-Noireau.

Le cours se déroulent  :
- le mardi de 18h à 19h pour les enfants (moins de 14 ans)
- le mardi de 19h à 20h30 pour les adultes
- le mercredi de 18h30 à 20h30 pour les adultes uniquement

La Présidente : Mademoiselle FOUCHER
Contact : Max MARAIS - Tél. : 02 33 64 82 40

Icare
Manoeuvre avec les pompiers

L'AS Icare a organisé le dimanche 6 juillet une manoeuvre combinée avec les pompiers de Clécy et de Pont-d'Ouilly. Trente pompiers volontaires étaient sur les lieux et ont participé activement au sauvetage et à la mise en sécurité d'un pilote biplace et de son passager. Ils étaient positionnés dans la pente du décollage sud de Saint-Omer. Cette manoeuvre nous a révélé la complexité à intervenir pour les secours dans les endroits périlleux. Il nous a fallu 2 heures pour mettre en sécurité nos deux victimes volontaires Icariennes.

Base d'envol

Cet exercice nous a permis de créer un contact sympathique et convivial avec les pompiers locaux. Ils ont tous été remerciés au nom de l'AS Icare et de la Ligue pour leurs interventions réelles auprès de nos Icariens en difficulté.
Je leur ai proposé des baptêmes biplaces gratuits, donc amis biplaceurs n'hésitez pas à leur faire voir la pente vue de dessus. (Merci pour eux)

Remerciements également à : Marcial Rigouin, pilote biplace ; Joël Gobet, passager biplace ; Céline Wattel, photographe ; Jacques Dennebouy, photographe.

La P'Tite T.O.P.

Cette année encore, vous êtes venus nombreux applaudir les acteurs de la P'tite T.O.P. lors des trois représentations du Père Noël est une ordure (avril 2003). Soyez en remerciés, car c'est le public nombreux qui motive et encourage nos artistes.
Le choix des pièces est toujours assez compliqué. Il faut tenir compte du nombre d'acteurs disponibles et de la personnalité de chacun. Aussi cette année notre petite troupe a pris du retard et les répétitions ne reprenant qu'en janvier 2004, la nouvelle pièce sera présentée en principe en automne.
Dans cette nouvelle pièce vous pourrez applaudir Thérèse AVY, Christiane et Gérard ALLOIN, Michel JEAN, Michel POULAIN ainsi que TATAVE qui nous revient comme promis pour une année... au moins !
Nous regrettons le départ de Sébastien PORTAIS qui ne reprend pas son rôle cette année. Merci à lui pour ses deux prestations.
Merci aussi à Jean Marie DUPONT qui de sa cabine téléphonique a su lancer l'ambiance de la pièce.
Pour les sons, lumières et arrangements, les acteurs seront encore suivis cette année par le dévoué Joseph LENEPVEU.
Rendez-vous en automne.

Le Père Noël est une ordure

Composition du bureau :
Présidente : Nicole BISSON
Trésorière : Marguerite JEAN
Vice Présidente : Thérèse AVY
Secrétaire : Christiane ALLOIN
Secrétaire adjointe : Mauricette GOUJARD

Le comité des fêtes

L'année 2003 s'est terminée avec succès grâce à la volonté de tous les bénévoles qui ont participé généreusement et activement aux manifestations. Un nouveau rassemblement des bénévoles a eu lieu en juin 2003 à l'occasion du méchoui dans le parc avec une satisfaction générale. L'année 2004 se présente dans la même continuité. De plus des soirées musicales seront prévues cet été.

Pentecôte 2003

Des investissements sont programmés pour la guinguette :
- bar vitré réfrigéré (remplacement des bacs à eau)
- tables et chaises
- parasols (fournis par le brasseur)
- projet 2004 : rideau coulissant pour la scène de la guinguette et sonorisation du bourg

Programme 2004 :
- guinguette du 23/05/04 au 05/09/04
- Pentecôte les 29,30 et 31 mai
- méchoui du comité des fêtes le 20 juin
- soirée dansante le 18 septembre
- soirées musicales en été (dates à fixer)

Bravo et merci à toute l'équipe du Comité des Fêtes et à toutes les personnes qui ont participé à la réussite de la guinguette et à la Pentecôte.

Le Président du Comité des Fêtes,
Hervé Lavache

Le club de l'amitié

Créée en 1977 cette association fonctionne toujours grâce à la fidélité de ses adhérents (66 pour l'année 2003).
Malheureusement, quelques-uns nous ont quittés, d'autres sont venus nous rejoindre, nous leur souhaitons la bienvenue.
La vie du club :
Deux jeudis par mois, de 14h à 18h dans la salle culturelle, ont lieu des jeux : belote, dominos, scrabble, etc... Chaque fois une quarantaine de personnes sont assidues. Vers 16h un goûter est servi à toutes les personnes présentes.
Si vous voulez vous inscrire, toutes les personnes libres sont les bienvenues.

Confection de fleurs

Cette année, des sorties ont été organisées : un voyage à Fécamp et Etretat, un voyage à Rouen, un thé dansant, un repas dansant, une bourse aux vêtements, etc... Puis l'année se termina par un repas pour toutes les personnes du club ou même celles qui ont envie de partager. Tout cela dans la bonne humeur.
Chaque année le club participe à la confection des fleurs au profit de la fête de la Pentecôte.

Le 6 février, le bureau a été renouvelé et se compose comme suit :

Présidente : Mme GoujardTél. : 02 31 69 85 19
Vice-président : M. LefèvreTél. : 02 31 69 92 63
Trésorière : Mme LainéTél. : 02 31 69 81 48
Secrétaire : Mme CotardTél. : 02 31 69 39 06

Grâce à leur disponibilité, 10 autres membres participent à la vie du club.

Le club de pétanque

Une cinquantaine de licenciés FFPJP compose le club de pétanque.
Le club organise tous les ans un vingtaine de concours au parc municipal. Les joueurs de Pont-d'Ouilly se déplacent également dans les concours officiels alentours. Notre concours officiel se déroulera le 13 septembre associé à un concours jeunes.

Quelques joueurs

2003 a été une bonne année avec un vice-champion du Calvados Tête à Tête (M. Sébastien Lelarge).
Six joueurs ont également perdu en 8ème de coupe de France des clubs.
Quelques vétérans participent depuis peu aux concours officiels le mercredi dans tout le département.
En 2004, un concours vétérans est prévu un mercredi d'avril pour les licenciés du Calvados.
Cinq clubs voisins se réunissent pour organiser le concours de l'Amitié en toute convivialité.
Le club est toujours ouvert à tous nouveaux licenciés.

Composition du bureau :
Président : Alain Lefranc (Pont-d'Ouilly)
Secrétaire : Martine Robet (Cordey)
Trésorière : Monique Lefranc (Pont-d'Ouilly)

L'association A.D.M.R.

1977 : 13 communes - 6 personnes aidées - 3 salariées - 557 heures effectuées
2003 : 13 communes - 97 ménages aidés : aide aux familles et aide aux personnes âgées - 25 salariées - 14.858 heures effectuées

Voici le bilan tout à fait positif de l'année 2003. Une progression qui n'aurait pu se faire sans l'aide des bénévoles, toujours prêts à s'investir.
Dans une association comme la vôtre, déclarait à notre Assemblée générale, le conseiller général M. Guy Bailliart, tout le travail est fait non pas pour gagner de l'argent mais dans le but d'aider. Savoir se rendre utile, apporter aux autres l'aide dont ils ont besoin et dont ils ne bénéficieraient pas sans l'aide d'une personne bénévole, c'est toute la dimension du lien social.
Venez donc nous rejoindre dans l'Association, les bénévoles eux aussi ont besoin d'aide !!!

Jocelyne Godillon, Solange Plavinet et Sybille Lemesle ont reçu leur attestation de formation aux premiers secours.
De gauche à droite, Mélanie, secrétaire bénévole et Nathalie, la nouvelle secrétaire salariée embauchée par l'association.

Permanence A.D.M.R. tous les lundis de 17h30 à 18h30, salle culturelle, 1er étage
Téléphone A.D.M.R. : 06 18 48 59 42

Deux figures de Pont-d'Ouilly

Pierre Trotoux : un génial inventeur primé au concours Lépine

Dans sa définition la plus courante, une invention est une solution technique à un problème lui aussi technique. Partant de cette référence, Pierre Trotoux ne cesse d'avoir des idées et d'inventer. Installé sur les hauteurs d'Ouilly-le-Basset, cet ouillypontain de coeur, natif de La Carneille, a créé son entreprise Astumania et s'active depuis longtemps à trouver des solutions, afin de simplifier le quotidien de ses semblables.

Pierre Trotoux

Pendant 32 ans, employé aux MNPP (Messageries Nouvelles de Presse Parisienne), il ne peut s'empêcher d'inventer dans sa propre entreprise, à temps partiel, Astumania (astuces et maniaque) qu'il installe à Pont-d'Ouilly. Aujourd'hui, lauréat à deux reprises du concours Lépine, la micro entreprise emploie trois personnes et dégage 335.388 Euros de chiffre d'affaires. Tuyaucom et dernièrement Clacpark, deux de ses inventions, font de Pierre Trotoux, à l'heure de la retraite, un inventeur génial.
Tuyaucom par besoin de communiquer : Pratiquant la moto avec mon épouse, le besoin de communiquer s'est vite fait sentir, explique-t-il. Devant le manque flagrant d'efficacité des intercoms pneumatiques présents sur le marché et étant passionné par la prise de son, cela m'a conduit à développer ce produit sans électronique, ni réglage, ni risque de panne.
Après deux mises au point le tuyaucom est né en 1996, sur le même principe que le stéthoscope de Laënnec en 1803. A la base destiné à communiquer entre le pilote d'une moto et son passager, le tuyaucom peut se coupler également au téléphone portable. Il a aussi été testé par les pilotes du team Dessoude sur le Paris-le Caire, souligne son inventeur. On peut ainsi tenir des conversations à 200 km/h. Il peut servir aussi aux pompiers et sur des chantiers. Installé sous un casque, il n'y a qu'à établir la connexion entre les deux personnes et la communication est possible.
Cette invention s'est vue décerner la médaille du ministre de l'intérieur au concours Lépine en 1998.

Jamais à court d'idées : Dernier né de sa collection, le Clacpark, une attache astucieuse. Un jour dans le métro, je jouais avec une carte de visite et un ticket. C'est ainsi que j'ai eu l'idée de créer Clacpark, précise-t-il. Formé de deux pièces qui s'emboîtent et pincent la bâche, le plastique ou tout autres toiles (filet brise vent...), le Clacpark s'adresse à tous ceux (agriculteurs, artisans, particuliers, couvreurs...) qui ont besoin de bâcher sans faire appel à un oeillet. Il ne détériore pas le matériau de recouvrement. Il permet d'improviser un chapiteau en suspendant la bâche à des cordes tendues entre deux poteaux. Pour s'en convaincre, une petite visite s'impose sur le site d'Ouilly-le-Basset. Pierre Trotoux se fera un plaisir de faire une démonstration. Pour sa trouvaille il a également été récompensé par la médaille de bronze au dernier concours Lépine. Cette fois son auteur a déposé un brevet pour ne pas mourir idiot. Comme pour le Tuyaucom, aujourd'hui vendu dans plus de 650 points de vente en France, la fixation sera commercialisée directement par Astumania. Je suis prêt à céder le Clacpark sous licence à un industriel, car les différentes phases de mise au point sont longues et coûteuses. Aujourd'hui, je souhaite me consacrer à la perte de mobilité des personnes âgées et hospitalisées. Et dans sa panoplie du parfait inventeur, Pierre Trotoux a déjà mis quelques idées à développer : système de lecture pour malade alité, baignoire pour handicapé, ascenseur autonome, lit anti-escarres et pour lutter contre la transpiration... pour ne citer que ces quelques exemples.

Pratique :
Astumania, Ouilly-le-Basset à Pont-d'Ouilly
Tél. : 02 31 69 09 79 - Fax : 02 31 69 86 96
Internet : www.astumania.com

Jean-Claude Verrier raconte son village

Histoire de Pont-d'Ouilly Jean-Claude Verrier

Après les images du cinquantenaire, Jean-Claude Verrier, Ouillypontain de naissance, a publié en novembre dernier Histoire de Pont-d'Ouilly - D'une rive à l'autre. Dans cet ouvrage de quelques 460 pages, Jean-Claude retrace l'histoire de Pont-d'Ouilly sur la quasi totalité du deuxième millénaire, de Guillaume le Conquérant à nos jours, en faisant revivre un passé historique, industriel et commercial insoupçonnable aujourd'hui.

Grand amateur et collectionneur de cartes postales, de photos et ouvrages régionaux ayant trait à l'histoire de Pont-d'Ouilly et après 10 ans de travail, Jean-Claude nous offre ce bel ouvrage qui nous raconte notre village.

Le jumelage

Le week-end du 22 et 23 juin, nous recevions le Comité de jumelage de Chipping Campden.

Visite au Haras du Pin

Cette réunion annuelle entre les deux villes (une année sur deux Pont-d'Ouilly / Chipping Campden) provoque chaque fois une effervescence chez les hôtes de nos amis anglais. Chacun est à la recherche de la petite chose qui laissera un agréable souvenir et qui donne l'envie de revenir. A l'occasion de cette rencontre, une visite au Haras du Pin fut très appréciée. Le retour par le trajet historique d'une des dernières batailles de la guerre commenté par Alain Dolbecq fut suivi avec beaucoup d'attention.

Remise des cadeaux

A l'issue de cette promenade un vin d'honneur sous les halles offert par la municipalité, donna lieu au traditionnel échange de cadeaux.
De magnifiques rosiers jaunes ont été offerts par le comité de jumelage de Chipping Campden. En retour Chipping reçut un élément supplémentaire de la tenue d'époque de la femme Ouillypontaine : le châle et le tablier. L'élément précédent était la coiffe.
Cette belle journée a été clôturée par un repas à l'hôtel du Commerce.
Merci à toutes les personnes ayant participé à la réussite de ce week-end.

La Présidente : Michèle Le Gall

Le relais paroissial

Les fresques de la chapelle Saint-Roch

Au cours du dernier trimestre 2003, la chapelle Saint-Roch a fait, bien malgré elle, la une des journaux locaux ; elle a même eu droit à l'article dans certains journaux de Bretagne.
Pourquoi ce brutal intérêt pour un lieu aussi tranquille ? Tout simplement parce que l'état de détérioration d'une partie des fresques de notre chapelle a nécessité une rénovation devenue inévitable.

Pour mémoire, c'est en 1933, à la demande de l'abbé Germain curé de la paroisse de Saint-Marc-d'Ouilly, que Maurice Le Scouëzec a réalisé un ensemble de neuf fresques dans notre chapelle complètement restaurée. Huit d'entre elles racontent la vie du saint : la Naissance de saint Roch, saint Roch refuse le sein le vendredi, saint Roch distribue ses jouets, saint Roch part en pèlerinage pour Rome, réception de saint Roch à Aquapendente, saint Roch malade en forêt, saint Roch guérit les pestiférés et saint Roch en prison. Une neuvième fresque se trouve derrière l'autel : saint Roch et les Anges ; en 1984, elle fut remplacée par une oeuvre de Marek Sobczyk lors de la première restauration de l'ensemble.

Certains ont donc manifesté contre ce travail entrepris pendant les mois d'octobre et de novembre 2003. Fallait-il laisser une oeuvre qui aurait fini par disparaître d'elle-même ou, comme la municipalité, avec l'appui de la paroisse et la participation du Conseil Général, a choisi de le faire, garder le plus fidèlement possible ce qui était encore visible et le confier à un spécialiste des fresques ?
Pour les amoureux du lieu, la réponse apparaîtra évidente lorsqu'ils découvriront le travail effectué par Jean Bonavita. Cet artisan, originaire de l'Ariège, s'est attaché à restituer le plus fidèlement possible l'oeuvre originale de Maurice Le Scouëzec.

Fresque avant Fresque après

Les quatre fresques du mur sud de la chapelle, qui depuis plusieurs années étaient pratiquement illisibles, ont retrouvé depuis le mois de décembre un éclat qui surprendra et ravira ceux qui ne les ont jamais connues sous leur aspect d'origine. Grâce aux quatre autres fresques du mur nord, moins atteintes par l'humidité, l'ensemble conserve l'attrait artistique originel conféré par le passage de Maurice Le Scouëzec dans notre chapelle.

Le patrimoine de notre commune se trouve donc ainsi préservé, et pour beaucoup d'entre nous, plus attachés à la symbolique de l'oeuvre, l'âme de Maurice Le Scouëzec est toujours présente dans ce lieu avant tout consacré à la vénération de saint Roch.

La société de pêche
Daniel Arsène

L'événement marquant de l'année 2003 fut malheureusement la disparition brutale de Daniel Arsène, président de notre association. Elu à cette fonction pour la première fois le 26 juin 1999, il y avait été reconduit en décembre 2003. Homme de terrain et de dialogue, il avait repris les rênes de la société avec dynamisme et bonne humeur. Les pêcheurs qu'il a su mobiliser pendant ses quatre années de présidence, continueront à oeuvrer dans ce sens.

Adhésions : en 2003, 656 cartes de pêche ont été vendues, soit une baisse de 57 par rapport à l'année précédente ; les chaleurs de l'été et la fermeture anticipée en 1ère catégorie n'ont pas favorisé la pratique de la pêche pendant la seconde moitié de la saison.
Lâchers : tout au long de l'année, la société a effectué 6 lâchers de poissons surdensitaires, 1 lâcher d'alevinage de truitelles et brochetons et 2 lâchers de poissons blancs pour un montant total de 10.000 Euros :
- surdensitaires : 493 kg de Fario et 970 kg d'Arc ;
- alevinage : 400 brochetons et 3000 Fario ;
- poissons blancs : 120 tanches et 360 gardons.
Entretien : la journée de nettoyage des rives et du cours du Boulaire a eu lieu le samedi suivant la fermeture de la pêche en 1ère catégorie : un moment de convivialité toujours agréable pour les nombreux bénévoles qui y participent.

L'assemblée générale du 7 décembre dernier a complété le bureau de l'association : Jean Lebas (président), Francis Loccidal et Claude Roullier (vice-présidents), Jean-Claude Verrier (trésorier), Dominique Drouin (secrétaire), Jean-Paul Bolle (secrétaire adjoint), Marc Bazeille, Jean-Pierre Bisson et Laurent Cantimpré.

Pour la saison 2004, une réciprocité locale est mise en place avec les sociétés voisines de Clécy et de Condé-sur-Noireau. Les cartes de pêche sont disponibles :
- à Pont-d'Ouilly, au bar de l'Isle et au garage Bernier
- à Mesnil-Villement, à l'auberge du Roc
- à Falaise, aux 3 Cannes (M. Matéo)
- à Potigny, à la Maison de la Presse (M. Gauthier)
Tarifs 2004 : adultes = 68 Euros ; jeunes = 27 Euros.

L'ouverture de la pêche en 1ère catégorie est fixée au samedi 13 mars et la fermeture au dimanche 19 septembre 2004 : journée d'entretien des rives et cours d'eau le 25 septembre.
Pour tous renseignements :
- Président : Jean LEBAS (02 31 90 22 25)
- Garde-Pêche : Jean-Pierre VAUDORNE (02 31 69 87 81)

Le syndicat d'initiative

Le Syndicat d'Initiative de Pont-d'Ouilly géré par M. Joël Martin organise chaque année plusieurs manifestations qui rencontrent toujours le même succès.
- en janvier, la févomania, événement toujours unique en son genre dans notre département (les autres salons de collections concernant la fève étant dédiés à plusieurs objets).
- en janvier toujours, le concours de galettes et de boudin noir particulièrement appréciés au regard du nombre de visiteurs.
- au mois de mai, une participation au Marathon de la Suisse-Normande avec une mise en avant des Offices de tourisme de la Suisse-Normande.
- en juillet, en partenariat avec l'Office de tourisme du Pays de Falaise, un concert a été organisé à la salle culturelle.
- et finalement, le dernier dimanche d'octobre, la foire de la pomme et de la citrouille, avec une exposition de plus de 250 variétés de pommes, de citrouilles et de coloquintes. Des concours ouverts à tous : coloquinte la plus originale, meilleure confiture de fruits de pays ; concours de dessins pour l'Ecole de Pont-d'Ouilly avec pour thème la pomme et la citrouille. Une présentation des produits locaux du terroir avec une quinzaine d'exposants, une dégustation de soupe de citrouille sucrée ou salée. Et cette année dans la salle culturelle, la deuxième édition d'un salon multi-collections. L'aimable participation des enfants de l'école de Pont-d'Ouilly et l'association des parents d'élèves pour un joli défilé d'Halloween.
Toutes ces manifestations sont possibles grâce aux membres du Syndicat d'Initiative et de quelques bénévoles que nous remercions vivement.

Le Syndicat d'Initiative fonctionne grâce au partenariat. Nous faisons appel à différents partenaires, tels que restaurateurs, commerçants, assureurs, loueurs, etc... Le syndicat d'initiative compte cette année 37 adhérents.
Quant au fleurissement, une participation de 31 Euros est demandée en échange de quoi, une plaque est apposée sur les bacs de fleurs.
Nous recevons une subvention de la commune pour le fleurissement qui est assuré par deux employés rémunérés par la commune. Ceux-ci assurent la mise en place des fleurs ainsi que l'entretien des massifs tout au long de l'année. Des bénévoles viennent prêter main forte au moment de la plantation et pendant la saison. Les sapins qui décorent le chalet pendant la période de Noël sont offerts par un bénévole.

Nos dépenses essentielles :
- achat de plantes, de produits d'entretien et de supports (les buses)
- mise en place des différentes manifestations, publicité... - achat de topo guides de randonnées...
- 6 salons touristiques dont 3 à l'étranger.

En ce qui concerne le tourisme, l'Office de tourisme met à disposition une personne qui assure l'ouverture du chalet de mai à fin septembre et cette année tous les jours de juillet et août. L'hiver, la promotion de Pont-d'Ouilly est assurée depuis Falaise (transfert d'appel téléphonique). Cette année, 3.580 personnes, dont un quart d'étrangers (anglais, belges, hollandais, allemands, américains, italiens...) sont passées au chalet. Les visiteurs apprécient la propreté, le fleurissement. Leurs demandes sont tournées vers la gastronomie, la randonnée, les loisirs, les visites, tout ceci dans un rayon très proche de Pont-d'Ouilly.

Président : Joël Martin
Vice-Président : Gilles Lecoeur
Trésorier : Alain Dolbecq
Secrétaire : Brigitte Bohère
Membres : tous les commerçants et les bénévoles

Oùcé ?

Saurez-vous reconnaître l'endroit où ont été prises ces photos ?

Photo 1   Photo 2   Photo 3   Photo 4   Photo 5
Etat civil
Naissances
CATHERINE Nils Pierre Roman24 octobre
COULON Johnny René Dylan17 janvier
COURVOISIER-CLEMENT Eliot Mathis Hugo19 mars
DUCREUX Antso Killian Kevin23 octobre
DUMAY Laura Lydie Stely16 avril
DURAND Téo Milo6 janvier
GARSIDE Charlotte14 juin
HAMON Solène Virginie Thérèse Sylviane3 septembre
LECOCQ Kylian Matéo Valentin10 février
LEFRANC Simon
LERAY Lily Sunny Charlotte28 avril
MOSTIER Dylan Erwan Mathis25 juin
GUIBOUT Romane3 juillet
Reconnaissances antérieures à la naissance
CATHERINE-BREARD25 août
GUIBOUT-LEPAULMIER21 mai
LEFRANC7 janvier
LERAY-GABRIELLE31 mars
MOSTIER-YGOUF12 juin
Mariages
LECOQ Sylvain Marcel Jean-Marie - HELARY Sophie Marie Marcelle20 septembre
Décès
BARBOT Raymond Jean-Claude Daniel21 juin
BURNEL Jacques Pierre Félix29 mai
LEBON Guy Raymond Jules19 mai
ROBET Eugénie Louise Emilienne (veuve GOMOND)6 janvier
Transcriptions de décès
BALTHAZARD Nicole Blanche Renée (épouse SARDIN)15 décembre
BERNIER Georges Louis22 août
BOLE-RICHARD Denise Jeanne Marcelle (veuve TASSIGNY)7 avril
GARSIDE Charlotte23 juin
HERVIEUX Ernest Louis Victor26 mars
KLAINE Gérard Amand4 août
LEBRETON Joseph Pierre Marie Julien30 avril
Valid XHTML 1.0 Transitional 0007116 Contact